La technique du bain dérivatif

Cette pratique d’hygiène de vie a été décrite par Louis Kulne, un médecin allemand, au 19ème siècle, puis a été remise en lumière par France Guillain en France il y a quelques années. Cette technique consiste à rafraîchir l’entre-jambe à l’aide de l’eau froide ou de poche placée. Elle favorise, accélère, stimule la circulation des liquides corporels, sanguins et lymphatique, et apporte plus de fraîcheur au niveau du périnée et un meilleur équilibre entre graisse brune et graisse blanche.




Graisses brunes et graisses blanches, quelle est la différence ?


Il existe deux types de graisses corporelles :

- la graisse brune est un tissu gras qui aide à produire de la chaleur afin de maintenir la température corporelle. Ce type de gras lutte contre le froid en dégradant les nutriments.

- la graisse blanche est un tissu gras de mauvaise qualité. Il stocke les calories en excès sous forme de gras et ne les élimine pas ou peu. Elle constitue une réserve, quand les glucides seront complètement épuisés, par exemple lors d’un effort physique très conséquent, d’une grande période de froid ou d’un jeûne. Il est plus difficile de déstocker ces graisses blanches.


La technique du bain dérivatif favorise la proportion de graisse brune au détriment de graisse blanche.


La méthode


Pour plus de simplicité, pour commencer, vous pouvez utiliser des poches de gel congélation, en les entourant de linge de manière à ce que cela soit supportable. Vous pouvez vous asseoir, habillé, sur la poche de gel froide.

Durant la séance vous devez être suffisamment réchauffé et habillé. Il y aura un contraste entre la zone du périnée rafraîchie et le reste du corps.


Pour aller plus loin, il existe des poche de gel plus fine, à intégrer dans la culotte et permettant de bouger en même temps, ce qui est encore mieux.

Voici le site de France Guillain qui commercialise des poches de gel adaptées :

https://www.bainsderivatifs.fr/la-methode/bains-derivatifs/





Pour un usage optimal, il est conseiller de les utiliser au moins 3 heures par jour, en les changeant dès que la poche de gel commence à se réchauffer, 3 à 4 fois par semaine minimum. Vous pouvez apporter plus de confort en enveloppant les poches dans plusieurs épaisseurs de tissus.


Contre-indication :

· durant le premier trimestre de grossesse,

· après une intervention chirurgicale (attendre au moins 6 mois),

· aux porteurs d’un pacemaker.


Les bienfaits


De nombreux bienfaits sont décrits par des personnes qui ont testé cette méthode (transit, meilleur niveau d’énergie, meilleure circulation…).

Je vous laisse tester et découvrir les effets sur votre corps. Bien sûr, il ne s’agit d’une méthode miracle à elle-seule. Mais intégrée à un ensemble d’habitude de vie et de nutrition, elle peut contribuer à augmenter la vitalité et tendre vers un meilleur équilibre global.


Pour plus d’information, je vous conseille le livre de France Guillain « La méthode: Bain dérivatif, alimentation, soleil, argile ».



84 vues0 commentaire