Lyme chronique et infection froide : quel accompagnement en naturopathie ?

Depuis quelques années, nous constatons une augmentation des maladies environnementales émergentes. Ces maladies chroniques se caractérisent par un ensemble de symptômes communs : douleurs musculaires, épuisement, troubles du sommeil, de la concentration, de la mémoire... associés à des manifestations spécifiques à chaque pathologie.



tique sur tige plante - gros plan
tique - maladie de Lyme

Non reconnues par notre système de santé, elles peuvent avoir des facteurs de risques multiples : électrohypersensibilité, intoxication aux métaux lourds, facteurs de risques environnementaux, hypersensibilités chimiques multiples…


Les infections froides et la maladie de Lyme chronique font parties de ces maladies émergentes car le nombre de personnes infectées, depuis quelques décennies, a rapidement augmenté.



Qu’est-ce qu’une infection froide ?


Les infections froides sont des maladies infectieuses qui évoluent sans fièvre. La plus connue actuellement est la maladie de Lyme. Une infection froide non soignée à temps peut s’installer durablement et provoquer des symptômes chroniques.


Cependant, ces symptômes peuvent aussi apparaître brutalement. Car certains microbes ont la capacité de persister pendant plusieurs années dans l’organisme, et les symptômes ne se déclenchent que si le système immunitaire ne devient moins performant, par exemple suite à un stress important qui affaiblit la vitalité de l’organisme. On parle d’infection « à bas bruit » ou d’infection « dormante ».


L’accompagnement naturopathique


Cette approche globale de la santé est un complément à votre suivi médical.

L’objectif sera d’agir sur tout ce qui affaiblit la vitalité et de favoriser le retour à une meilleure santé.


Voici les axes de travail naturopathiques qui reviennent souvent, dans l’accompagnement des infections froides :

2 arbres nature ensoleillement
approche naturelle
  • Soutenir le niveau d’énergie,

  • Renforcer les capacités du système immunitaire,

  • Lutter contre l’inflammation inhérente à la maladie

  • Soutenir le système nerveux

  • Détoxifier

  • Accompagnez les effets secondaires des traitements médicamenteux


Ces stratégies adaptées et personnalisées ont pour objectif d'aider votre organisme à faire face à cette maladie chronique. Les conseils naturopathiques, établis avec vous, en accord avec vos priorités, peuvent portent sur :

• L’alimentation

• La micronutrition

• La phytothérapie et l’aromathérapie

• Emotions, gestions du stress

• L’hygiène de vie : sommeil, activité physique, oxygénation…


Un organisme qui a une bonne vitalité et un système immunitaire efficace pourra mieux faire face à une infection froide.


Il est nécessaire pour cela :

- de comprendre pourquoi le corps n’y arrive plus

- de soutenir les organes et systèmes en faiblesse.


Intestin
Intestin

Par exemple, dans une approche globale, le rôle de l’intestin est primordial car il concentre la majorité des cellules du système immunitaire du corps.

De plus, la qualité de la muqueuse intestinale et du microbiote est directement en lien avec une bonne assimilation des nutriments, mais aussi avec production de la sérotonine, un neuromédiateur présent à la fois au niveau du cerveau et du système digestif, en lien avec l’humeur et la sérénité.


Mon parcours


Après ma formation de naturopathe réalisée dans une des écoles sérieuses reconnues par L’OMNES (https://www.omnes.fr/page/320046-presentation

) et la FENA ( https://lafena.fr/ ), j’ai suivi un module complémentaire de formation sur l’accompagnement naturopathique des inflammations chroniques, infections froides et maladie de Lyme organisé par L’OMNES, à Paris et animé par Anne Portier.



Deux tiques sur fleurs jaunes
Maladie de Lyme - naturopathie

Je suis actuellement référencée dans le réseau France Lyme sur lequel vous pouvez trouvez des informations sur la maladie de Lyme : https://francelyme.fr/site/ .


En conclusion


L’approche naturopathique est adaptée et personnalisée à chacun. Selon l’état de santé, le parcours vers un mieux-être peut être long et nécessiter de nombreuses actions, qui ne pourront être mise en place que progressivement, notamment si le niveau d’énergie est très bas.


En conclusion, je reprendrai la célèbre citation de Claude Bernard :

« Le microbe n'est rien. Le terrain est tout. »

Le terrain, pour l’homme, c’est un peu comme le terreau pour les plantes. Une plante poussant dans une terre riche et peu polluée sera en meilleure santé qu’une plante poussant dans une terre pauvre en nutriments et pleine de toxique.

Aller vers une meilleure santé, c’est se poser la question de l’état de notre terrain et de notre vitalité.





75 vues0 commentaire